De: Hans Mayer <hmayer@hotmail.com>
À: Pierre Sannon <pierre.sannon@win.be>
Objet: J'ai trouvé le Passage
Date : Mercredi 26 juillet 2000 02:22

 

Cher Monsieur Sannon,

Je crois bien que je vais encore me heurter à votre scepticisme mais je peux vous assurer aujourd'hui que non seulement j'ai trouvé le Passage mais en plus, moi Hans Mayer, je suis passé de l'autre coté. J'ai vu les engins volants qu'a vu le pauvre Hermann W. J'ai vu le Continent Obscur...

J'avais raison, le passage se trouve bien à l'intérieur du "T-digit". J'ai réussi à m'y introduire de nuit et grâce aux indices que j'ai recueilli au sein du Pavillon des Utopies, j'ai réussi à provoquer l'ouverture du Passages. Car en effet, le Pavillon des Utopies n'est pas un leurre. Il s'agit, un peu comme les indices éparpillés sur le terrain de l'Exposition, d'un parcours initiatiques au cours duquel des symboles doivent être identifiés. Je me suis demandé pourquoi le "T-digit" pouvait être un lieu de Passage probable vers le monde des Cités Obscures et tout à coup, la relation m'a paru évidente. Le "T-digit" est un centre de communication où s'y trouve concentré les techniques de pointe en cette matière. Quel autre meilleur moyen que les dernières méthodes de communications comme Internet pouvait-on prévoir pour ouvrir un Passage vers le monde Obscur. Il suffit une fois à l'intérieur du "T-digit" d'introduire les symboles correspondant sur un des nombreux terminal pour provoquer l'ouverture du Passage.

Retour au dossier

Page suivante