Back

Passages Obscurs

Ahead

LP105

L'aven Armand

L'aven Armand

Localisation: Lozère - France.

Destination: Chula Vista.

Découvreur: Louis Armand.

Passeur: Non.

Statut: Fermé.

Moyen: Passage.

Notes:

    Le 18 septembre 1897, Louis Armand, l'assistant du fondateur de la spéléologie Edouard-Alfred Martel lors de ses recherches en Lozère, revient du Causse Méjean extraordinairement excité et déclare: "Cette fois, monsieur Martel, écoutez bien et n'en soufflez mot à personne. Je crois que je tiens un second Dargilan, et peut-être plus fameux encore... Je suis tombé par hasard sur un maître trou. C'est certainement un des meilleurs...". En descendant de la Parade, il a aperçu cet énorme orifice que les fermiers des alentours appellent "l'aven". Les grosses pierres qu'il y a jetées ont l'air de descendre à des profondeurs insoupçonnées.Le lendemain à 2 heures et demie de l'après-midi, la caravane parvient au bord du gouffre avec ses 1000 kilos de matériel et ses hommes de manœuvres. Un premier sondage révèle une profondeur de 75 mètres. Louis Armand arrive facilement en bas. Des exclamations de joie montent du téléphone: "Superbe! Magnifique! Une vraie forêt de pierres!".

   Cette histoire pourrait sembler somme toute assez banale et merveilleuse à la fois. Ce n'est que lorsqu'ils ont examiné certains détails de ces évènements que les nombreux obscurologues ont eu quelques soupçons quant à la possibilité d'un lieu de Passage au fond de cette grotte. Certes, la ressemblance du lieu avec les tours fossilisée de Chula Vista est très forte et les cas de ce genre (comme le cirque de Gavarnie) existent déjà. Mais de plus, si l'on se rapporte à la situation à laquelle était confrontée Louis Armand à ce moment, on se rend compte que quelque chose ne va pas dans cette histoire. A cet époque, les lampes n'étaient certainement pas aussi efficaces qu'aujourd'hui. C'est avec une simple lampe à pétrole qui ne devait éclairer qu'à quelques mètres que Louis Armand descend au fond. Il se retrouve ainsi sur le bord d'une immense grotte de 60 mètres sur 100 et haute de 45 mètres munis simplement d'une lampe qui ne l'éclaire qu'a quelques mètres. Le visiteur actuel de l'aven Armand peut facilement expérimenter ce qu'a du voir Louis Armand au moment ou il a découvert la grotte car lorsque la lumière est éteinte, l'obscurité y est totale. Comment donc Louis Armand a t'il pu s'écrier: "Une vraie forêt de pierres"?

   Les obscurologues les plus éminents n'ont pas hésité à affirmer que ce qu'aurait vu Louis Armand n'était autre que les tours fossilisées de Chula Vista. Il était le premier homme à jamais descendre dans ce gouffre et donc il a pu voir les tours par un Passage ouvert qui se serait alors refermé à jamais. L'existence réelle des stalagmites auraient alors par la suite donné du crédit à sa première exclamation...

   Toutes ces suppositions n'ont malheureusement jamais pu être vérifiée et à ce jour, aucune disparition suspecte n'a été déclarée dans l'aven Armand!